Isolation toiture

Quel matériau choisir pour isoler votre toiture ?

Le toit fait partie des sources de déperditions thermiques. Pour optimiser la chaleur de la maison, il est donc essentiel d’isoler la toiture. Ces travaux d’isolation est l’un des chantiers que vous devriez prioriser du fait qu’ils contribuent à la réduction de votre facture de chauffage. En outre, l’État propose aux particuliers des aides financières incitatives pour les encourager à engager des travaux d’isolation thermique de leur toiture et de leurs combles. Mais avant de vous lancer aux chantiers, des questions se posent car il faut bien choisir le matériau afin de garantir une isolation optimale. Dans cet article, on va vous dire tout sur les trois catégories d’isolants de toiture.

Les rouleaux de laines ou la laine de verre soufflée

Étant plus répandues et moins chères sur le marché, les laines minérales offrent une très bonne isolation thermique. Elles sont généralement utilisées à l’isolation des toitures, des greniers, des murs creux ou des combles. La pose de la laine minérale s’avère facile. Toutefois, ce genre de travaux nécessite l’intervention d’un spécialiste en couverture pour assurer une bonne qualité.

  • Les rouleaux de laine de verre

Le commerce les propose sous forme de rouleaux souples. Incombustible et abordable, sa particularité réside dans sa bonne valeur d’isolation. Pour les adapter à l’espace des chevrons, il suffit tout simplement de les découper. Attention, les fibres de la laine de verre ainsi que les poussières risquent d’irriter la peau et le poumon. Alors, équipez-vous de gants et d’un masque.

  • La laine de verre soufflée

La laine de verre soufflée quant à elle est disponible en vrac. Sous forme de flocons, elle est souvent utilisée dans l’isolation des murs creux et des combles. Cette technique consiste à créer une couche d’isolation uniforme en soufflant les flocons. Efficace, rapide et sans risque de ponts thermiques, c’est le choix idéal si vos combles sont difficiles d’accès.

Les différents isolants synthétiques

Très performants et résistants à l’humidité, les isolants synthétiques sont vendus sous formes de panneaux rigides. D’une manière générale, le polyuréthane (PUR) et le polyisocyanurate (PIR) sont les plus utilisés pour isoler la toiture.

  • Le polyuréthane (PUR)

Composé de mousses expansées et durcies, le PUR est l’isolant synthétique le plus utilisé. Son plus grand avantage est sa capacité isolante même en cas d’humidité. A la différence de la laine minérale, le PUR est le meilleur isolant sur le plan thermique.

  • Le polyisocyanurate (PIR)

Sur le marché, le PIR n’est vendu que sous forme de panneaux rigides. En tant qu’isolant synthétique, c’est un excellent isolant thermique résistant à l’humidité. Ininflammable et incompressible, il est souvent utilisé pour isoler les sols de grenier, les toits-terrasses ainsi que les toitures plates. Son atout majeur est sa résistance à la pression, ce qui vous permet de marcher dessus.

Les différents isolants écologiques

Il s’agit des matériaux naturels et recyclables qui contribuent à la protection de l’environnement. L’isolant de toiture écologique ne contient pas de produits chimiques. Par contre, sa pose requiert le savoir-faire d’un couvreur spécialisé car les entreprises qui peuvent s’en occuper sont peu nombreuses.

L’isolant écologique le plus utilisé est la laine de mouton. Elle n’est pas irritante. Sa haute capacité de conserver la chaleur lui permet de réguler la température à l’intérieur. Elle a pour avantage la résistance à l’humidité et la bonne valeur d’isolation. En revanche, elle est plus dispendieuse que les isolants de toiture traditionnels.

Le choix du matériau pour l’isolation de toiture dépend de plusieurs facteurs. S’il s’agit d’une rénovation, il est essentiel de tenir compte du type de la toiture existante. Dans le cas d’une construction neuve, il faut bien étudier le genre d’isolation à faire, l’espace disponible et surtout le côté budget.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*