Construction d’un escalier : quel matériau utiliser ?

La mise en place d’un escalier fait partie intégrante de la construction d’une maison. Le matériau utilisé pour sa fabrication joue un rôle considérable sur son style et apporte une touche d’harmonie avec le reste de l’habitation.

Toutefois, il n’y a pas que son esthétique qui compte, car en plus d’être beau, il se doit d’être pratique.

Avez-vous l’embarras du choix concernant les matériaux pour votre escalier ? Suivez-nous plus bas pour savoir quel type de matériau vous conviendrait le mieux.

L’escalier en « bois »

Le bois est le matériau le plus répandu dans nos intérieurs. Il offre charme et élégance, tout en étant durable et fiable. D’ailleurs, avec son aspect naturel, l’escalier en bois est capable de s’adapter à tous les styles architecturaux.

Avec le bois vous aurez l’avantage de pouvoir rester dans la tradition d’un matériau chaleureux et rustique.

Outre son esthétisme, il est également facile de l’utiliser car il peut s’adapter à la forme d’escalier que vous auriez choisie.

Quant à sa robustesse, elle dépend entièrement de l’essence de bois utilisé. Néanmoins, quel que soit le type de bois choisi, un escalier en bois nécessite toujours un minimum d’entretien.

Question prix, vous devez compter entre 800 et 8 000 euros. Ce prix dépend, en effet, de l’essence de bois utilisé ainsi que de la forme de votre escalier.

L’escalier en « pierre naturelle »

L’escalier en pierre naturelle dégage une certaine classe avec son cachet empreint d’authenticité. Malgré cela, son rendu visuel peut varier d’une pierre à une autre (marbre, granit et quartz de synthèse) et dépend entièrement de vos attentes ainsi que de vos besoins !

Toutefois, peu importe le type de pierre que vous avez choisi. Ils ont tous des points communs indéniables : matériau solide, très résistant et durable dans le temps, malgré le fait qu’ils sont pesants.

L’escalier en pierre requiert une installation assez technique avec un investissement financier assez élevé.

L’escalier en « métal »

L’escalier métallique est de plus en plus prisé pour son style très moderne. Il est devenu très présent à l’intérieur des habitations de styles classiques et modernes. Le métal provoque d’ailleurs une impression de légèreté, très séduisante et en vogue, quand on se sert des matériaux comme l’acier, l’inox ou l’aluminium.

Les principales qualités que présentent un escalier en métal, sont la rigidité et la résistance dans le temps. Par ailleurs, il ne nécessite pas non plus d’entretien assez particulier.

Par contre, son seul bémol est d’être, en revanche, très bruyant. Pour résoudre ce problème, nous vous conseillons de prévoir l’installation des marches anti-bruit.

Quant au prix d’achat et d’installation d’un escalier métallique, prévoyez entre 2 000 et 10 000 euros selon la forme de l’escalier.

L’escalier en « béton »

Les escaliers en béton sont très solides, et ils sont de plus en plus sollicités dans la construction des bâtiments modernes. Toutefois, leur esthétisme dépend surtout de leur revêtement ainsi que de la forme choisie (droit, rond, colimaçon, etc.).

Par ailleurs, notez que l’escalier intérieur en béton, malgré sa robustesse, est le moins cher sur le marché. Il est aussi le plus facile à installer et à entretenir.

Pour vous en procurez, comptez aux environs de 2 000 à 4 000 euros, le prix variant évidemment en fonction de la forme de votre escalier.

L’escalier en « verre »

Le verre est un matériau assez incroyable pour un escalier d’intérieur. Très esthétique, il donne un aspect à la fois léger et aérien.

Attention toutefois, car il n’est pas très adapté aux personnes sensibles aux vertiges ! D’ailleurs l’escalier en verre n’est pas très conseillé aux foyers qui ont des enfants de bas âge, car il peut être dangereux.

En outre, le verre est un matériau délicat qui demande une double obligation de sécurité. Il nécessite l’intervention et l’avis d’un expert.

Pour la conception de vos escaliers en verre, vous pouvez choisir entre le verre trempé, opalin, cintré, coloré ou imprimé. Et pourquoi ne pas opter pour un éclairage intégré ?

Il est possible de combiner le verre avec d’autres matériaux, en guise de garde-corps, pour plus de design.

Malgré tout cela, il faut toujours avoir en tête que le verre, étant un élément assez délicat, nécessite beaucoup d’entretien même s’il résiste aux rayures.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*