Garde-corps : comment l’installer correctement ?

Présent sur un balcon, une terrasse ou comme rampe à un escalier ouvert, le garde-corps est une barrière qui permet de sécuriser les occupants d’une maison. Vous souhaitez en installer un très prochainement ? Sachez qu’il faut respecter certaines réglementations afin de garantir une protection maximale de votre habitation. Qu’il s’agisse de l’installation d’un garde-corps en intérieur ou à l’extérieur, les techniques utilisées et les règles appliquées restent les mêmes. Pour assurer une pose correcte de cette menuiserie, nous avons élaboré ce guide pour vous.

Poser soi-même son garde-corps : est-ce réalisable ?

Affirmatif ! Il est tout à fait possible de procéder vous-même à l’installation de votre garde-corps. D’ailleurs, c’est l’une des raisons d’être de la vente de garde-corps en kit. Cela vous permet de mettre en œuvre votre talent de bricoleur et de réduire également le coût engendré par les travaux.

Afin de réussir la pose, il est primordial de respecter toutes les instructions fournies par le fabricant. En aucun cas, il ne faut pas vous amuser à brûler les étapes pour garantir la pérennité et la stabilité de l’ouvrage.

Pose d’un garde-corps : quelles normes à suivre ?

Garant de la sécurité, le garde-corps est encadré par des réglementations dont la norme NF P01-012. Celle-ci porte sur les dimensions et la disposition du garde-corps.

  • La hauteur minimale requise est de 1 m, hauteur applicable, même pour les garde-corps dont l’épaisseur est en dessous ou égale à 20 cm.
  • Dans le cas où le garde-corps est doté d’une épaisseur de plus de 50 cm, la hauteur minimale peut être rabaissée à 80 cm.
  • Si l’ouvrage comporte des éléments horizontaux, l’espace maximum nécessaire entre les barreaux est de 18 cm.
  • Pour éviter qu’un enfant puisse escalader et se glisser sous la protection, il faut que les 45 premiers centimètres du garde-corps soient équipés d’une zone de protection.
  • Pour un garde-corps à barreaux verticaux, l’écart maximal entre ceux-ci doit être de 11 cm.
  • Pour optimiser la sécurité, le garde-corps à choisir doit pouvoir résister à une force de 400 N/m.
  • Une épaisseur minimale de 8,76 mm est strictement recommandée pour un garde-corps en verre dont la surface est inférieure à 0,90 m². Entre 0,90 m² et 1,10 m², cette épaisseur augmente à 10,76 mm. Au-delà de 1,10 m², la pose nécessite un aval d’un bureau d’études.

S’il s’agit d’un garde-corps rampe d’escalier, le remplissage de la partie inférieure n’est nullement nécessaire.

Pose de garde-corps : les étapes à respecter

L’installation de cet ouvrage ne doit pas se faire à l’improviste. Il est obligatoire de bien vous préparer aux tâches qui vous attendent. Si vous n’avez que peu de connaissances en la matière, il vaut mieux confier le travail à un menuisier.

En revanche, si vous êtes persuadé que vous pouvez effectuer vous-même la pose, voici les étapes à suivre :

1. La préparation du sol

Avant de procéder à la pose de votre garde-corps, vous devez d’abord nettoyer le muret sur lequel il va être fixé. Vérifiez qu’il ne comporte pas de fissures ou d’autres imperfections.

2. La prise de mesures et le perçage

Cette étape vous permet de vous assurer que votre garde-corps est placé au bon emplacement. À l’aide d’un crayon, tracez plusieurs repères tout au long du muret, puis reliez-les en utilisant un cordeau ou une règle métallique. Il vous faut ensuite, percer des trous avec un perforateur (si la surface est en béton) ou avec une perceuse (si la surface est en bois). Les poteaux de garde-corps vont être vissés dans ces trous. Selon l’inclinaison du support, il sera peut-être utile de mettre des cales biseautées sous chaque poteau pour tenir le garde-corps bien droit. Lorsque le perçage est terminé, dépoussiérez chaque trou.

3. La pose des poteaux

Il est temps maintenant de mettre en place les poteaux. Pour cela, utilisez un tire-fond, des chevilles à expansion et des boulons. Il est à préciser que le boulonnage doit se faire à la clé. Servez-vous d’un niveau à bulles pour être sûr que le garde-corps est bien droit. Quand le verrouillage des poteaux est achevé, masquez les boulons avec des caches.

4. La pose de la main courante

Utilisez une perceuse électrique pour percer la main courante. Si nécessaire, bloquez celle-ci avec des étaux. Fixez directement les attaches puis vissez la main courante sur les poteaux du garde-corps.

5. La fixation des barres horizontales

Selon le modèle de garde-corps choisi, le placement des barres de protection peut être complexe ou non. Prenez bien les mesures et découpez les éléments en fonction des dimensions nécessaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*