nettoyage puisard

5 astuces pour nettoyer efficacement un puisard

Faisant partie du système d’égout, un puisard sert à empêcher l’eau présente dans le sol de s’infiltrer dans la fondation d’un bâtiment. Très souvent, cette fosse rencontre des dysfonctionnements dus au dépôt de boues et à la solidification des eaux usées. Ceux-ci perturbent son fonctionnement, raison pour laquelle il faut trouver des moyens pour pallier à ces problèmes. Découvrez dans cet article 5 astuces pour entretenir efficacement un puisard.

Nettoyer un puisard : pourquoi et à quelle fréquence ?

Seul un puisard bien entretenu peut assurer correctement ses fonctions au sein d’une propriété. Ainsi, il faut le nettoyer régulièrement. Lorsqu’une grande quantité de masses fécales s’accumule dans cette fosse, ce système d’assainissement rencontre des difficultés de fonctionnement. En effet, le dépôt de boues au fond empêche la circulation de l’eau et provoque l’envasement du puisard. La situation est encore pire si les parois du système sont recouvertes d’une couche de graisses, car celle-ci nuit au passage des déchets liquides dans le sol.

Le dysfonctionnement d’un puisard se manifeste par le déversement des déchets à l’extérieur, l’accumulation de l’eau dans la fosse et l’émission d’une odeur désagréable. L’envasement de la fosse est non seulement à l’origine des inondations de terrain, de cave et de sous-sol, mais constitue également une source d’infiltration, voire d’effondrement des fondations. De plus, l’humidité peut provoquer de nombreuses infections aux occupants de la maison.

Tous ces dégâts peuvent être évités si on procède à temps au nettoyage du puisard. On recommande fortement un entretien d’au moins une fois par an, de préférence à l’approche de l’hiver. Il en est de même pour le drain français, un système de canalisations associé au puisard dédié à l’acheminement des eaux usées vers ce dernier.

Nettoyer un puisard : quelles solutions ?

Il existe plusieurs méthodes pour nettoyer une fosse d’égout. La plupart d’entre elles peuvent être effectuées par soi-même.

1. L’utilisation de la méthode manuelle

Si le puisard est peu profond, le nettoyage manuel est possible. Pour cela, il faut se munir :

    • d’un seau : qui servira à récupérer les déchets liquides ;
    • d’une pelle : pour ramasser les boues déposées au fond de la fosse ;
    • d’une corde pour pouvoir descendre dans le puisard et accrocher le contenant lors de l’évacuation des déchets.

Lorsque tous les déchets sont enlevés, on recouvre le fond du puisard par du gravier.

2. L’application de produits chimiques

Simple à réaliser, le nettoyage du puisard à l’aide de produits chimiques est une méthode efficace. Ils dissolvent les impuretés et éliminent les mauvaises odeurs ainsi que les bactéries. De plus, ils peuvent résister au froid permettant ainsi leur application même en temps hivernal. On utilise souvent l’hydroxyde de sodium (soude caustique) et les oxydants à base de nitrate. Néanmoins, cette solution nuit à l’environnement et à la santé de l’homme vu sa toxicité.

3. L’usage de produits biologiques

Les agents biologiques qui renferment des bactéries vivantes et des enzymes peuvent être utilisés pour nettoyer un puisard. Ils absorbent les déchets en produisant des matières organiques inoffensives. Ces déchets peuvent même être réutilisés comme engrais. Contrairement aux produits chimiques, les agents biologiques ne supportent pas une basse température, ce qui signifie que le nettoyage ne peut pas se faire en hiver. Sensibles à un environnement chimique agressif, les bactéries ne résistent pas à certains produits ménagers. Ainsi, il faut éviter à tout prix de déverser ces derniers dans le puisard pendant l’opération.

4. L’utilisation d’un système de pompage

On peut remédier au problème d’envasement d’un puisard en utilisant la technique de pompage. Deux types d’appareils sont disponibles : la pompe à eau et la pompe à matières fécales. Ils se divisent en deux modes de fonctionnement : automatique et semi-automatique.

Avant le pompage, les boues doivent être diluées jusqu’à obtention d’une consistance liquide. Une fois l’opération terminée, il faut rincer la fosse de drainage avec de l’eau. Par ailleurs, le nettoyage des pipelines n’est pas aussi à omettre.

5. Le recours à un spécialiste de l’assainissement

Bien que les services sont coûteux, l’intervention d’un professionnel comme l’entreprise PATRICE BOUVIER garantit la bonne réalisation du nettoyage d’un puisard. Il dispose des équipements et des appareils nécessaires pour effectuer le travail en peu de temps. On peut citer notamment le camion d’égout et la pompe à boue, essentiels à l’opération de ce genre. Cependant, il faut veiller à l’existence d’un chemin d’accès au camion menant à la propriété.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*