Transport de produits périssables : quelles solutions choisir ?

Avec la mondialisation et depuis quelques années, le commerce international sur le transport s’est fortement accru. Ainsi, des aliments secs, frais et surgelés parcourent chaque jour des milliers de kilomètres pour rejoindre leur destination lointaine. Or, la sensibilité au temps et à la température est une des caractéristiques des denrées périssables, elles nécessitent par conséquent un processus de manipulation et d’expédition minutieux afin de préserver leur fraîcheur. Les produits périssables incluent les fruits et légumes, la viande et les fruits de mer, la volaille, les œufs et les produits laitiers, les fleurs et les plantes et même certains cosmétiques. Pour réussir le transport de vos denrées périssables, il vous faudra un prestataire logistique capable de les expédier de façon sûre et efficace. Ce dernier devra tout acheminer du lieu où les produits sont collectés à la destination, et tenir compte des conditions de stockage et de transit ainsi que des réglementations.

REGLEMENTATION GENERALE

  • Compartiment de transport froid

La température du compartiment dépend du produit transporté. Une obligation subsiste cependant quant au transport à froid : le refroidissement des conteneurs ou des parties du véhicule doit être effectué avant le chargement. Ceci doit surtout être appliqué quand la température extérieure peut être la cause d’une variation de température nuisible.

  • Chargement et déchargement

Ils doivent se faire rapidement de sorte que les variations de température ne nuisent pas à la cargaison. Lors du chargement, les denrées non protégées par un emballage ne doivent pas être déposées au sol ou en contact direct avec le plancher du compartiment de transport. Les denrées doivent être disposées de façon à ce que la circulation de l’air soit convenable.

  • Equipement du véhicule approprié

Les parois du véhicule doivent être fabriquées à l’aide de matériaux résistant à la corrosion, imperméables, imputrescibles et faciles à nettoyer et à désinfecter. Le transport doit également avoir un système d’aération et un système frigorifique.

  • Entretien

Les matériels utilisés doivent être constamment dans un bon état de propreté. Pour cela, un nettoyage et une désinfection réguliers sont requis. En effet, la propreté du véhicule a un grand impact sur l’état de la cargaison.

  • Maintenance

Un prestataire reconnu doit régulièrement vérifier l’étanchéité des compartiments. La fiabilité des instruments de mesure et de contrôle de température doit aussi être surveillée. Tout cela est fait pour que la marchandise reste dans le meilleur état de conservation sans risque de danger pour les consommateurs.

QUEL TYPE DE TRANSPORT UTILISER ?

Il faut choisir le moyen de transport approprié pour le type de trajet, que cela soit vers un autre pays, vers une autre région ou même un autre continent. Il existe trois (3) types de transport : le transport terrestre, aérien et maritime. La distance du trajet et le type de produit à exporter sont des points à prendre en compte quant au choix du moyen de transport à utiliser.

Puisque les légumes ont une durée de conservation assez limitée, on utilise souvent le transport aérien. En revanche, le service maritime est le plus recommandé pour les denrées qui peuvent se conserver plus longtemps. Les navires sont spécialisés et disposent de conteneurs réfrigérés. De plus, le service maritime est beaucoup moins onéreux que le service aérien.

Le transport terrestre reste cependant le transport le plus utilisé pour les aliments, surtout quand il s’agit de les acheminer depuis l’usine vers les lieux de vente. Ces véhicules, la plupart du temps des camions frigorifiques, sont équipés d’armoires, de box ou de conteneurs isothermes pour maintenir les produits à basse température. Les changements de température peuvent entraîner la dégradation des produits et cela peut être dangereux pour la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*