décapant

Décapage écologique : les différents types d’application

Un décapant est une substance chimique capable de détacher une couche de peinture ou un revêtement organique d’une surface solide, qu’elle soit en métal, bois, plastique ou céramique. Il existe une quantité importante et diversifiée de décapants, spécialement formulés pour des usages très spécifiques. Certains comportent des formulations dédiées à un spectre d’utilisations beaucoup plus général.

Bref, un décapant permet d’éliminer pratiquement toutes les peintures et revêtements organiques sur pratiquement toutes les surfaces.

Application de décapant par pulvérisation

Le décapage de pièces et d’outils avec de la peinture par aspersion est l’un des systèmes les plus spécialisés des méthodes de décapage. Pour cette raison, des agents spéciaux sont indispensables à cet effet, généralement de nature biodégradable. Ils fonctionnent à des températures élevées, et en raison de leur effet caustique et thermique, réduisent et décomposent les peintures.

Cette méthode est réalisée avec des machines fermées, dans lesquelles un panier est inséré avec les pièces ou outils à décaper. Une fois la machine fermée, un système de douches de pulvérisation est mis en œuvre sur les pièces qui reçoivent trois effets :

  • la caractéristique cinétique de la pression ;
  • la chimie du décapant lui-même ;
  • la thermique qui renforce l’effet chimique.

Le temps nécessaire pour enclencher le processus dépendra comme toujours du type de revêtement et de son épaisseur. En fin de cycle, les pièces seront rincées à l’extérieur de la machine et seront prêtes à être de nouveau recyclées.

Application manuelle de décapant

La méthode d’application manuelle d’un décapant à peinture est simple et directe. Toutefois, il faut appliquer quelques techniques pour pouvoir avoir un bon résultat et obtenir l’élimination totale de la peinture.

Tout d’abord, vous devez disposer des éléments appropriés pour l’application de la pâte ou du gel décapant. Pour cela, il faut évaluer la surface à décaper et par conséquent utiliser un pinceau en fonction de ladite surface.

Une fois le gel appliqué, il faudra le laisser agir quelques minutes le temps que la peinture commence à se décoller. Une fois qu’il a été vérifié que le décapant a rempli sa fonction et a agi, vous procéderez à son élimination. Cela peut être fait en glissant une spatule, une lame ou, dans le cas de surfaces plus importantes, en faisant glisser tous les résidus avec un jet de pression d’eau.

Une fois toute la peinture enlevée, il est conseillé de bien rincer la surface, d’enlever les restes éventuels de décapant et de laisser sécher avant de procéder à la peinture ou à un autre revêtement.

Application par immersion de décapant

Le système de décapage par immersion est un procédé plus industrialisé que le procédé manuel. Et c’est un système qui nécessite des installations adaptées au travail à effectuer. En général, ce sont des structures équipées de deux ou trois cuves, normalement en acier inoxydable. Elles contiennent des plateaux à l’intérieur pour retenir toutes les boues générées dans le processus de décapage. Ces plateaux sont retirés régulièrement, et de cette façon, vous pouvez éliminer les boues qui se trouvent au fond.

Le décapage par immersion peut être à froid ou à température. Selon un système ou un autre, les installations seront équipées de réchauffeurs pour le bain de décapage.

Après le temps nécessaire au décollement de la peinture, une zone de lavage haute pression est préparée. Elle se charge d’éliminer les restes de peaux de peinture détachées de la surface.

Une fois les pièces débarrassées de toutes traces de peinture, cuir et revêtements, procédez à un deuxième lavage. Laissez les pièces totalement propres et exemptes de décapants. Par la suite et selon les besoins, vous pouvez procéder à un troisième bain de neutralisé passivé. Cela permet de décaper les pièces sans avoir besoin de peindre pendant plusieurs jours et sans rouiller.

L’équipe de l’entreprise Cadécap Industrie est à votre service sur l’ensemble du territoire national. Elle réalise des travaux de décapage mécanique et de décapage par projection de média végétal. Parmi les procédés, le microbillage, le grenaillage, le sablage et l’aérogommage sont les spécialités de la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*