toit en chaume

Toit en chaume : avantages, prix et réglementations

Le toit en chaume peut sembler être une nouveauté en termes d’architecture durable. Mais non ! Il s’agit d’une toiture traditionnelle, bon marché, aussi solide et résistante que la plupart des couvertures. Le chaume offre une excellente isolation thermique et acoustique. De plus, c’est une matière esthétique.

Type de paille utilisée

Les toits en chaume sont connus depuis l’Antiquité pour protéger les maisons des intempéries. Pourtant, l’architecture populaire nous a laissé des échantillons de ce type de toit à travers la géographie. Aux Pays-Bas, en Irlande, au Danemark, en Normandie (France) et en Grande-Bretagne, les toits en chaume sont encore une option pour les maisons unifamiliales.

Pour la chaume, certains utilisent des légumes qui sont généralement cultivés localement, de sorte que le processus de production n’implique pas l’utilisation d’énergie. Cela signifie également que son coût est inférieur à celle des autres matériaux. La quasi-totalité du coût du toit incombe, de ce fait, à la main-d’œuvre (qui doit être hautement qualifiée). Et lorsque la paille a atteint sa durée de vie utile, elle peut être réutilisée comme engrais ou comme combustible. Pour toutes ces raisons, les toits en chaume peuvent être considérés parmi les options de toiture les plus abordables.

Dans d’autres pays, les plantes utilisées pour la fabrication de la chaume sont les plantes riveraines comme les roseaux. Ce sont des herbes à longue tige qui poussent sur les bords des rivières. D’autres toits sont également faits de plantes aux tiges rigides, comme les palmiers. Ils sont coupés et rassemblés en balles peignées, et séchés pendant un certain temps.

Propriétés et avantages des toits en chaume

Le principal avantage des toits de chaume, c’est qu’ils sont un excellent isolant thermique. Avec une épaisseur de seulement 30 cm, ils répondent aux normes d’isolation thermique les plus élevées. Ils isolent également très bien du bruit.

Avec un faible coût d’installation, la chaume est un matériau très stable tant qu’il est installé par des professionnels expérimentés. La résistance aux tremblements de terre est très bonne, ainsi que la résistance à la pluie. Il peut présenter quelques problèmes avec les insectes ou les oiseaux, mais pas avec les rongeurs.

Quelle est la durée de vie d’un toit en chaume ?

S’il est bien fait, le toit en chaume peut durer entre 40 et 65 ans. Il dure plus longtemps que n’importe quel autre matériau de toiture. Bien sûr, il a besoin d’un entretien spécial : le chevalet d’herbe qui le constitue doit être renouvelé tous les 8 ou 10 ans.

Combien coûte l’installation d’un toit en chaume ?

Le prix d’un toit en chaume dépend de sa surface, de la pente, du matériau utilisé et de la technique de pose. La hauteur de la toiture à laquelle le professionnel travaille influe aussi sur le prix de l’intervention. Le prix est aussi fixé par zone ou par pays d’intervention. Mais en moyenne, il faut compter entre 360 et 450 euros pour environ pour 3 m² de toit en chaume.

LES CHAUMIERS DES HAUTS DE FRANCE, situés à Vatierville en Seine-Maritime (76), interviennent pour tous travaux de couvertures en chaume. Leurs services s’adressent aux particuliers et aux professionnels de toute la Picardie, la Normandie, les Hauts-de-France et l’Île-de-France.

Quelques inconvénients des toits en chaume

Le toit en chaume n’est pas adapté aux zones urbaines à forte densité de population. Par ailleurs, il ne permet pas l’installation de cheminée puisque le chaume est un matériau combustible. Parfois, la base est protégée par des plaques en matériau ignifuge, qui sont fixées aux poutres. Dans tous les cas, les détecteurs de fumée dans les maisons aux toits en chaume ne feront jamais de mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*