tenue pour longe-côte

Quelle tenue pour faire du longe-côte ?

Vous avez déjà entendu parler du longe-côte ? Il s’agit d’une activité en plein air très tendance et très fantastique. Mais pour que vous vous sentiez plus en sécurité lors de la pratique, il est important de mettre une tenue adaptée. Mais laquelle choisir ? Ce guide vous permet de connaître tous les critères de choix afin de bien choisir la combinaison longe-côte idéale.

Tenir compte de la température

Il existe plusieurs éléments déterminants sur le choix de l’épaisseur de la tenue idéale. Et l’un d’entre eux est la température du milieu aquatique que vous avez choisi, pour vos sessions de longe-côte. On va voir ensemble quelle épaisseur est l’idéale en fonction de la température :

Pour une eau de moins de 12 °C

À cette température, l’idéal est de porter une combinaison intégrale 5/4/3, ayant une épaisseur comprise entre 4 et 5 mm. Cet équipement est d’ailleurs conçu pour faciliter votre plongée dans une eau très froide. Il permet une grande amplitude de mouvement.

Pour une eau entre 12 et 17 °C

Dans ce cas, il est fortement conseillé de privilégier les combinaisons 4/3. Celles-ci sont en effet, faciles à mettre et permettent, en même temps, de pratiquer le longe-côte pendant toute l’année.

Pour faire du longe-côte avec une température d’eau supérieure à 20 °C

On vous recommande de porter une combinaison shorty avec 2 mm d’épaisseur. Ainsi, vous bénéficierez d’une grande liberté de mouvement durant toute la randonnée.

En outre, il faut aussi prendre en compte le vent, qui est un autre facteur important, car il peut donner du froid au longeur. Dans ce cas, il est fortement recommandé de choisir une combinaison pour longe-côte en néoprène. En effet, cette matière à effet coupe-vent permet de garder le corps au chaud.

Tenir compte des différents types de combinaison pour longe-côte

Pour votre information, les combinaisons pour longe-côte laissent une légère entrée d’eau. Mais ce n’est pas aussi grave que ça en a l’air, puisque l’eau se réchauffe facilement au contact de la peau, créant ainsi, une isolation thermique très efficace.

Quoi qu’il en soit, il existe différents types de qualité de combinaison, dont : l’entrée de gamme et le haut de gamme. Et leur différence réside sur le confort, la flexibilité, la durabilité de la combinaison, ainsi que du type de couture et du néoprène.

Connaître les différents types de fermetures

Il faut aussi tenir compte du type de fermeture de la combinaison. En voici quelques-unes :

  • Le Back Zip : il s’agit d’une très longue fermeture, située tout au long de la colonne vertébrale. Le seul problème, c’est qu’il n’est pas un bon isolant ;
  • Le front Zip : la fermeture se trouve à l’avant de la combinaison (au niveau du buste) et s’ouvre des deux côtés. Le front zip a un niveau d’étanchéité assez satisfaisant, puisque l’eau peut toujours entrer dans la tenue ;
  • Le Chest Zip : celui-ci a le même emplacement que la fermeture front zip. En revanche, il ne s’ouvre que sur un seul côté. Cela lui procure un plus grand niveau d’étanchéité.
  • Le zip free : celui-ci possède à peu près le même système de fermeture que le chest zip. De plus, il offre plus de souplesse et de confort aux longeurs.

Choisir la bonne taille de la combinaison

Lors de l’achat d’une tenue pour longe-côte, la première chose est de trouver une combinaison adaptée à votre morphologie. En effet, ce détail plus qu’important vous permet de faire une marche aquatique plus agréable.

Il en est de même pour la spécificité des coutures. En effet, ces dernières se présentent comme l’un des éléments primordiaux de la combinaison. Vous pouvez donc choisir entre des coutures flat lock ou à plat et les cousues collées ou GBS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*