Déménagement à l’étranger : quelles démarches avant de quitter la France ?

Parfois, vous êtes obligé de déménager à l’étranger. Vous pourrez être amené à le faire pour des raisons professionnelles ou pour rejoindre votre famille. Quelle qu’en soit la raison, sachez qu’il y a un certain nombre de démarches que vous devrez faire avant le grand départ. Pour en savoir davantage sur le sujet, lisez les lignes qui suivent.

Bien faire le ménage chez vous

Si vous désirez quitter la France, sachez qu’il ne vous est possible de vous déplacer avec toutes les affaires que vous avez à votre disposition actuellement. Vous devez faire le tri et vous débarrasser de ces objets qui ne vous seront plus utiles. N’hésitez pas à donner à vos proches les objets et vêtements qu’ils peuvent utiliser. À cet effet, vous pouvez les inviter chez vous afin que chacun puisse se servir.

Il faut dire qu’un déménagement à l’étranger est plus complexe. Ici, vous ne ferez pas qu’emballer les cartons ou faire un tri. Pour mieux s’en sortir, il est nécessaire de se confier à un spécialiste du déménagement. Ce dernier vous aidera dans les différentes démarches à faire pour que vous intégriez votre nouveau logement à l’extérieur en toute quiétude. Par exemple, il maîtrise bien les formalités douanières propres à chaque destination.

Les différentes résiliations à faire

Avant de quitter la France, vous devrez résilier les différents contrats que vous avez encore en cours. Vous pouvez faire ces démarches 30 jours avant votre départ. Vous devrez résilier les contrats comme celui de l’eau, de l’électricité, du gaz, d’internet, d’assurance, etc. La démarche est pratiquement la même.

Vous devrez envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception pour tenir informer vos différents prestataires. Pour ce qui concerne vos contrats d’assurance en cours, il faut noter qu’ils vous coûteront plus cher si vous n’êtes plus sur le territoire français. Rapprochez-vous donc de chacune de vos compagnies d’assurance pour résilier les contrats que vous avez avec elle.

Trouver un arrangement avec votre banque

Avant de quitter le sol français, il est aussi important que vous informiez votre banque. Elle vous informera des différentes options mises en place pour satisfaire les clients qui se retrouvent dans votre situation. En effet, si vous devez faire des opérations à l’étranger avec votre carte bancaire française, des prélèvements plus importants seront effectués de votre compte.

En vous rapprochant d’elle, elle vous indiquera les solutions mises en place pour limiter lesdits frais. Elle vous indiquera clairement les formalités relatives au déménagement à l’étranger.

Avoir son carnet de santé à jour

Avant votre déménagement à l’étranger, vous devez également vous assurer que votre carnet de santé est bien à jour. Dans le cas contraire, vous devez faire toutes les vaccinations exigées aujourd’hui avant de voyager. Il est quasiment impossible de déménager à l’extérieur sans être vacciné contre le COVID-19. Il est important de faire les différentes vaccinations à temps, car certains doivent respecter des délais.

Vous devrez aussi choisir votre couverture médicale avant de vous déplacer. Cela est nécessaire pour votre propre protection et celle de vos familles. En raison de la fiabilité de la couverture disponible en France, l’idéal serait de s’inscrire à la Caisse des Français de l’Étranger pour continuer de bénéficier de la couverture française. Certes, vous aurez des cotisations à verser, mais pour votre tranquillité et votre sécurité, c’est le meilleur choix à faire.

Assurez-vous de la validité de vos différentes pièces

Sans un passeport en cours de validité, il vous sera quasiment impossible de traverser les frontières de la France. L’idéal est que votre passeport soit valide au moins 12 mois après votre départ. Vérifiez aussi que votre carte d’identité est bien à jour.

Si vous devez séjourner dans un pays qui ne se trouve pas dans la zone euro, vous devrez demander et obtenir un permis international. C’est à cette seule condition que vous pourrez conduire dans votre pays de destination. Ledit permis est valable pour 3 ans et s’obtient gratuitement. La demande se fait auprès de la préfecture. À l’étranger, vous devez toujours avoir sur vous le présent permis et votre permis français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*